• La technologie des engins et matériels agricoles est de plus en plus pointue pour répondre aux nouveaux enjeux de l’agriculture : accroissement des tailles d’exploitation, nécessité de performance économique et de gain de temps, réduction des consommations et des émanations polluantes, agriculture de précision et régulation / automatisation de certaines fonctionnalités ;
  • Cette technologie nécessite des opérations d’entretien et de maintenance spécialisées qui amènent à un accroissement des interventions au sein des ateliers des concessions. Cette évolution a encore été mise en évidence en 2018 où une évolution de près de 4% des prestations en atelier a été observée par rapport à l’année précédent ;
Le SEDIMA (Syndicat des entreprises de service et distribution du machinisme agricole et des espaces verts) estime donc qu’en 2019, 2 500 emplois devraient être créés dans la filière, soit 3 % d’effectifs supplémentaires au sein de la profession.

Cette formation d’une durée d’un an dont 595 heures en CFA intègre 2 volets :
– La réalisation des opérations d’entretien et de maintenance préventive des tracteurs et matériels agricoles
– Le diagnostic de panne, le dépannage et la remise en état des tracteurs et matériels agricoles
– Les entreprises visées sont prioritairement les concessionnaires agricoles mais également les ETA ou les CUMA ayant des postes de technicien de maintenance.

Le Paraclet répond à ce besoin en ouvrant un titre professionnel de niveau IV en apprentissage à la rentrée 2019.

Renseignements sur cette nouvelle formation au CFPPA du Paraclet :
03 22 35 30 20

www.formation-metier-agricole.com