Signature de convention de partenariat avec le Conservatoire d’espaces naturels

C’est devant une quarantaine de personnes que s’est signée la convention de partenariat pour la gestion de zones humides par le pâturage bovins entre le Conservatoire d’espaces naturels de Picardie et Le Paraclet.

Les différents intervenants ont pu expliqués les enjeux d’un tel partenariat pour la gestion responsable de cette zone marécageuse.

Les bovins sont arrivés sur leur “terrain de jeu” en fin de matinée sous les yeux de l’assistance.

A l’issue de cette “transhumance“, tous ce sont réunis autour d’un buffet dînatoire valorisant les produits vendus dans le Magasin du Paraclet.

La convention comporte un volet pédagogique qui permet aux enseignants et apprenants de l’établissement de bénéficier d’une vision pratique de leur formation en participant à des sorties ou chantiers natures.

Ainsi, 2 classes ont participé à 3 chantiers natures visant à sécuriser l’évolution des bovins dans le Marais et le maintien d’une faune et flore légitime en éradiquant un dépôt sauvage de déchets verts.

Télécharger (PDF, 275KB)

Marais de Picquigny (Mai 2017)

Marais de Picquigny (Mai 2017)

Marais de Picquigny (Mai 2017)

Marais de Picquigny (Mai 2017)

Marais de Picquigny (Mai 2017)

Marais de Picquigny (Mai 2017)

Marais de Picquigny (Mai 2017)

Le Marais de Picquigny se situe au coeur de la Moyenne Vallée de la Somme entre les communes d’Ailly-sur-Somme, Saint-Sauveur, La Chaussée-Tirancourt et Picquigny. Il se rouve au sein d’un réseau fonctionnel de marais tourbeux alcalins. Le site a été, pendant des sicèles, exploité pour ses matières premières : extraction de la tourbe, pâturage, fauche des roseaux etc., activités qui ont façonné le paysage du marais et ses caractéristiques écologiques.

Ce marais, au caractère sauvage, abrite une grande variété de milieux, d’espèces animales et végétales souvent rares et menacés.

En savoir plus...

Les chantiers natures réalisés par nos apprenants du Paraclet

Les chantiers nature ont pour vocation de garantir la conservation des sites par des travaux tels que le débroussaillage de plantes envahissantes par exemple. L’écocitoyen que vous êtes peut s’investir durant quelques heures, sur le chantier de son choix, en compagnie d’autres volontaires et bénévoles du Conservatoire.

La gestion des espaces naturels nécessite des travaux et donc des bras ! Entretenir, restaurer, aménager…sont autant d’actions concrètes que vous pouvez mettre en œuvre pour préserver le patrimoine naturel.

Qu’est-ce qu’un chantier ?

Tout au long de l’année, mais plus particulièrement à l’automne et au printemps, le Conservatoire organise des “chantiers nature”, c’est-à-dire des journées de travaux d’entretien des sites naturels. Ces chantiers permettent d’apprendre des techniques de gestion et d’aménagement de sites et de réaliser certains travaux qui ne peuvent pas être effectués par des engins mécaniques pour des raisons de fragilité des milieux naturels et de précision dans l’intervention.

Atelier n°1 - Suppression de pontons de pêche

Atelier n°2 - Suppression des anciennes clôtures
Atelier n°3 - Suppression d'une déchetterie sauvage