ERASMUS +

Mobilité et coopération internationale

 

Développer les mobilités des apprenants et des personnels aussi bien sortantes qu’entrantes est un axe du projet d’établissement.

Une commission Mobilité et coopération internationale a été créée.

Chargée de définir la politique et les moyens de notre ambition, elle se réunit chaque trimestre et regroupe :

  •  Les membres de l’équipe de Direction : chef d’établissement, adjoint,  responsable apprentissage, chef d’exploitation, Conseillère Principale d’Education, chargé de communication (mise en forme des documents de communication en interne et en externe, mise à jour des informations sur notre site), secrétaire générale (législation, finances, coordination générale),
  • La personne relais Coop inter : suivi administratif des dossiers,
  • Les enseignants ou personnels impliqués dans des actions.
Actus mobilité :

Voyage d’études sur Dublin 2017 (BTSA TC 2)

Dans le cadre du Module d’Initiative Locale « Consommation alimentaire et distribution dans un pays étranger », la classe de BTSA 2 a effectué un voyage d’études de 5 jours sur Dublin (Irlande). Ce voyage d’études a permis aux étudiants d’aller à la rencontre de professionnels mais également de découvrir une autre culture et de pratiquer l’anglais au quotidien dans des situations professionnelles de communication.

Read More

Voyage d’études sur Dublin 2016 (BTSA TC 2)

Dans le cadre de notre MIL (Module d’Initiative Locale) « Consommation alimentaire et distribution dans un pays étranger », nous avons été amenés à effectuer un voyage d’études de 6 jours sur Dublin (Irlande). Durant ce voyage, nous avons pu aller à la...
Read More

Stage territoire des 1ères AVE

Depuis lundi, les 1ères AVE ont commencé leur stage territoire. Cette première journée de stage leur a donné l'opportunité de visiter la Baie de Somme.   Voici quelques photos de leur excursion...
Read More

Chypre 2015, c’est parti !

16 AVRIL Nos 18 voyageurs ont pris leur envol vers 20h30... Go to Chypre !   20 AVRIL Visite de Nicosie et de sa vieille ville côté zone Europe Découverte d'une église protestante Ligne verte de démarcation Passage en zone turque et visite de la mosquée "SELIMYE"...
Read More

Echange Franco-Marocain

Le 7 avril 2015, M. BELRAM, responsable de l’Environnement et du Développement Durable à l’EN pour la région de Ouarzazate, a passé la journée à faire connaissance de l’EPL en présence du directeur M. BROWNE et du DRAF, M. BONNET. Sa visite s’est terminée par un...
Read More

NOTRE STRATEGIE ERASMUS+

Présentation de l'établissement

L’EPLEFPA du Paraclet regroupe 4 centres :

  • LEGTA : 350 élèves et étudiants de la seconde à la prépa C
  • CFPPA : 28 000 h de formation adulte
  • CFA : 175 apprentis du CAPA au BTSA
  • L’exploitation agricole de 200 ha en polyculture élevage : blé, pomme de terre, colza, pois, betterave sucrière, maïs. Ces productions sont conduites en Non labour

Le pôle grandes cultures de l’exploitation annexé au lycée développe est un axe important d’expérimentation végétale en mettant à disposition d’organismes à vocation sanitaire pour le végétal (OVS : SRAAL, FREDON) des terrains pour leurs essais

Le verger biologique est valorisé à travers la dégustation de pommes à la cantine, la fabrication de cidre et de jus de pomme

Des formations du secondaire dans les secteurs : Industries agro-alimentaire, Agro-écologie, Agriculture et des options : hippologie-équitation, rugby

 

Un magasin labellisé « Bienvenue à la ferme »

Il propose des  produits de l’exploitation et des exploitations locales.

L’établissement est situé au cœur d’une région où l’agroéconomie est développée (industrie agroalimentaire, agriculture de précision)

Des outils pédagogiques à la disposition des étudiants (ex 3 salles informatiques, 7 laboratoires, 1 halle technologique sur la gestion de l’eau, 1 atelier machinisme).

Nos objectifs dans le domaine de la coopération internationale
  • Proposer des formations de qualité
  • Augmenter l’employabilité de nos jeunes
  • Promouvoir l’éducation au développement, l’ouverture culturelle, la citoyenneté

Pour cela, notre stratégie consiste à :

  • Favoriser la mobilité entrante et sortante des étudiants pour la partie formation en centre et la partie stage en entreprise
  • Favoriser la mobilité entrante et sortante de personnels de la communauté éducative afin d’échanger avec des partenaires étrangers sur des pratiques pédagogiques, techniques  et professionnelles
  • Envisager l’accueil, l’envoi de jeunes en Service Volontaire Européen.

Des échanges ont eu lieu avec des pays de la zone UE : Lettonie, Hongrie, Allemagne, Chypre, Crète, Irlande, Suède, Roumanie. Pour la zone non UE, nos partenaires sont au Brésil, au Maroc.

Choix de nos partenaires

En respectant les critères suivants :

  • Activité professionnelle en lien avec nos formations : similitude, expertise, complémentarité, plus-value professionnelle et européenne,
  • Conditions d’accueil proposées : hébergement le week-end, restauration, suivi par un référent local,
  • Adéquation de la formation à l’étranger avec le projet personnel ou professionnel du candidat à la mobilité (langue, professionnalisation),
  • Relative adéquation des conditions de travail à l’étranger par rapport aux conditions de travail françaises.

La structuration de notre Ministère nous permet de nous appuyer sur des chargés de mission nationaux pour initier ou consolider des partenariats

  • Les séquences d’information sur les possibilités de stage, travail, volontariat à l’international seront maintenues. Les étudiants qui auront bénéficié d’une mobilité témoigneront sur notre site et devant leurs pairs de cette expérience. Notre réseau de professionnels, maîtres de stages potentiels pour des étudiants étrangers sera informé des possibilités de mobilité,
  • Pour promouvoir l’éducation au développement, l’ouverture culturelle, la citoyenneté, nous continuerons à proposer aux candidats à la mobilité des sessions de préparation au départ et de valorisation, à faire participer la communauté éducative à des actions ciblées comme le Festival du film AlimenTerre.
Objectifs et groupes cibles

Pour nos étudiants : augmenter leur niveau de qualification, favoriser une plus grande ouverture d’esprit, développer une citoyenneté internationale, améliorer la maîtrise des langues pour une meilleure insertion sociale et  professionnelle.

Pour les personnels enseignants et non enseignants : améliorer leurs compétences professionnelles et linguistiques, faire connaissance avec d’autres systèmes, d’autres méthodes pédagogiques.

Développer les échanges entre professionnels de notre secteur, la coopération entre l’entreprise et l’enseignement.

Pour 2018-2020, nos objectifs sont :

– augmenter le flux des mobilités sortantes. Il y a, de la part des personnels et des étudiants, une volonté affichée d’y participer. Les coordinateurs de filières, la personne relais coop inter seront les interlocuteurs des candidats à la mobilité internationale.

Pour développer le réseau des entreprises d’accueil à l’étranger pour nos étudiants, les coordinateurs de filières poursuivront leur participation à des salons professionnels et aideront les étudiants dans leurs démarches. Pour la filière Technico-commerciale par exemple, des contacts ont été pris avec des entreprises irlandaises et trois d’entre-elles sont restées en contact avec les enseignants pour des possibilités de mobilité.

– augmenter le flux des mobilités entrantes.

Nous souhaitons entrer dans le dispositif Service Volontaire Européen.

Notre établissement  travaille avec les Etablissements d’Enseignement Supérieurs et les instituts  de recherche suivants : UPJV d’Amiens, UTC de Compiègne, INRA, Agro-Transfert.

Notre exploitation agricole et ses partenaires sont des lieux de stage privilégiés. Ces partenaires seront informés des possibilités de coopération internationale et nous pourrons ouvrir notre réseau d’entreprises françaises à nos partenaires européens ou extra-européens. Pour cela, nous travaillons actuellement pour la filière agricole avec :

– la Chambre d’Agriculture de la Somme

– des coopératives agricoles (NORIAP, CAP SEINE)

– l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique), Agro-Transfert (plateforme de conduite de projets de transfert à l’interface entre la recherche agronomique et le développement agricole)

– le CNPF (Centre national de la propriété forestière) sur un projet d’Agroforesterie

Pour la filière Gestion et maîtrise de l’eau avec :

– l’ONEMA (Office national de l’eau et des milieux aquatiques)

Pour nos options sportives avec :

– le Centre équestre de Picardie et la Fédération d’équitation de la Somme

– la Fédération de rugby de la Somme

Participer au programme Erasmus+ nous aidera à remplir la mission de Coopération internationale, une des 5 missions confiées à l’enseignement agricole (loi d’orientation agricole 1999). Cette mission est complémentaire et donne un sens supplémentaire aux autres missions qui sont :

– la formation générale, technologique et professionnelle scolaire, par apprentissage et par formation continue

– l’animation et le développement des territoires

– l’insertion scolaire, sociale et professionnelle

– les activités de développement, d’expérimentation et de recherche

Notre politique de mobilité et de coopération internationale doit nous permettre, grâce au programme Erasmus + :

– d’augmenter le niveau de qualification et d’employabilité de nos étudiants par une validation et une reconnaissance de formations professionnelles dans leurs domaines respectifs (agriculture, agroalimentaire, commerce, environnement, agroéquipement) indispensables à la mobilité européenne des participants

– d’augmenter le niveau de qualification de nos personnels et de nos étudiants en levant les freins à la mobilité que sont les difficultés financières des candidats, leur timidité, leurs préjugés

– d’améliorer la qualité et la pertinence de l’enseignement supérieur. Le programme Erasmus + favorisera l’acquisition d’une plus grande autonomie, d’une maîtrise des langues, d’une estime de soi, de compétences interculturelles des participants aux mobilités, vecteurs de réussite professionnelle et personnelle

– de relever la qualité grâce à la mobilité et la coopération transnationale entre enseignants et formateurs en permettant des échanges de pratiques, d’innovations pédagogiques et techniques, notamment dans le cadre du programme « enseigner à produire autrement : l’enseignement agricole au cœur du projet agro-écologique pour la France». Nous souhaitons participer à un partenariat stratégique d’échanges de bonnes pratiques et d’innovation pour l’accompagnement des projets de développement du territoire rural avec des professionnels de l’agriculture, de l’agroalimentaire, de la gestion de l’eau, de l’environnement, de l’agroéquipement

– faire le lien entre l’enseignement supérieur, la recherche et les entreprises en favorisant des partenariats en coopération internationale avec notre réseau d’Etablissements d’Enseignement Supérieur, d’Instituts de recherche et d’entreprises

– la participation au programme Erasmus+ contribuera à améliorer la gouvernance et le financement par la professionnalisation, le travail en réseaux, en sécurisant de manière durable les partenariats avec des Etablissements d’Enseignement Supérieur et des entreprises européennes.