Interview de Alain Zanardo

 

Qui est Alain Zanardo ?

 

Alain Zanardo est le technicien d’élevage pour l’ensemble des bovins du Paraclet, appelé aussi plus couramment « un vacher ». Il exerce cette fonction au sein de l’exploitation depuis 2007.

L’exploitation actuellement comprend 40 vaches laitières (réparties en 85% holsteins et 15% Flamandes), 15 nantaises, ainsi que 8 à 10 bœufs à l’année).

 

Son travail, comme il explique, consiste essentiellement à gérer la partie technique et la partie technico-économique.

La partie technique correspond tout bonnement au travail quotidien avec les animaux, qu’il s’agisse de contrôler leur alimentation, de leur apporter les soins nécessaires, d’effectuer le suivi de leur production (lait) …

La partie technico-économique consiste quant à elle à gérer les achats et assurer le suivi du lait (qui part en coopérative) …

 

Comment fonctionne le concours du salon de l’agriculture ?

 

Alain Zanardo est un habitué des concours bovins et du salon de l’agriculture, car il y participe chaque année depuis son arrivée à l’exploitation.

Le concours du salon de l’Agriculture, est un concours race par race au niveau national, où 14 animaux (par race) sont sélectionnés.

Les animaux sont réparties selon si il s’agit d’une première ou deuxième lactation, et chaque session permet d’élire le « meilleur animale jeune/adulte » et « meilleure mamelle » ; deux animaux sont donc sélectionnés pour chaque session. Par la suite les ces-derniers seront jugés avec les meilleurs animaux des autres sections, jusqu’à obtenir un podium.

 

Evidemment, les animaux sont jugés selon une liste de pointage précise, comprenant entre autre les critères : membres, mamelles (tâches, volumes …), profondeur, placement … mais bien sûr il ne faut pas oublier la part de subjectivité propre à chaque juge.

 

Alors qu’en est-il de « Idylle », l’animal de concours du Paraclet ? Et de sa préparation ?
article courrier picard
Courrier Picard – Mercredi 24 Février 2015

 

Il s’agit d’une rouge flamande de 3 ans, d’environ 480 kilos, à la robe noire et au poil dru, et produisant 25 litres de lait par jour. Voilà pour la description traditionnelle.

Mais, elle cache bien des atouts, en étant fille et petite-fille de deux anciennes championnes ! Une vraie bête de concours en somme !

 

Il faut dire qu’Alain Zanardo a bien préparé sa vache pour l’occasion.

En effet, depuis qu’il sait qu’elle a été présélectionnée pour aller au salon, Alain Zanardo la bichonne.

Il la lave une fois par semaine, lui taille les sabots, l’a tondue (environ 10-12 jours avant le concours), mais surtout, il a du faire son apprentissage. Faire l’apprentissage signifie attacher la vache avec un licol et la faire marcher avec (ce qui représente quelques bonnes heures de travail). En clair tout est question de présentation, et bien qu’Idylle ait son petit caractère, elle sait se montrer sous son meilleur jour.

 

Prêt pour le départ ?

 

Le départ pour le salon est prévu vendredi à 12h30, et le retour pour mardi 20h.

Autant dire que l’on pourra voir l’animal pendant plusieurs jours, surtout que le concours à lieu le lundi matin de 11h30 à 13h.

 

Alain Zanardo précise malgré tout que, bien qu’ayant l’appellation « concours », le salon est plus un moyen de se retrouver entre éleveurs, de profiter d’un moment de convivialité, plutôt que d’être dans une vraie compétition.

Il n’empêche que notre vacher sait que participer à ce genre d’événement, même si il n’y a pas de récompense, permet de véhiculer une bonne image du Paraclet et de reconnaître le travail de l’éleveur.

Il explique aussi que cette année est une « année à concours », car il va participer à deux autres concours régionaux dans les mois à venir : Montdidier (le lundi de pâques, où il présentera des holsteins) et Arras (en juin, flamande-holsteins).

Vivien Duthil

 

Vous pouvez également consulter l’article du courrier picard sur le sujet.

IMG_0541  IMG_0540